Créer mon blog M'identifier

De l'utilité de faire son lit

Le 30 janvier 2016, 13:53 dans le quotidien 0

Je suis « bordelique » et je ne le cache pas.

Je n’ai jamais compris ni le sens, ni l’utilité de faire son lit le matin, au lever.

En fait, faire son lit n’a, pour moi, aucun sens.

La nuit, enfouis que nous sommes sous la ou les couettes (dans mon cas, 2 couettes en hiver), la ou les couvertures (1 couverture de laine, rose de surcroît), nous sommes bien mais nous avons parfois un peu chaud. Sans parler de la prolifération des acariens…

Le mieux est donc le matin de rabattre draps, couettes et couvertures au pied du lit, d’ouvrir bien grand son lit pour l’aérer. C’est ce que je fais, chaque jour, et j’ouvre les fenêtres, une à deux heures s’il ne fait pas trop froid, ou en grand pendant un quart d’heures minimum s’il gèle. Cette aération est indispensable à mon bien-être. Et c'est aussi plus sain pour toute ma petite famille.

Quand je ferme les fenêtres, je rabats en vrac les couvertures, et BASTA !

J’ai lu sur un blog que le meilleur moment pour faire son lit était le soir, après l'avoir ouvert, aéré pendant une bonne partie de la journée. J’ai beaucoup rigolé quand j’ai lu cela. Ma mère ne m’a jamais obligé à faire mon lit. Et je n’en vois pas l’utilité, donc… je ne le fais pas. Nada ! Quand je ferme les fenêtres, je rabats les housses et couvertures en vrac et je me fiche des plis, des monticules, des noeufs, du manque d'ordre général de ma chambre avec le lit défait.

Et mon mari, pense comme moi.

Je n’ai pas envie d’avoir une chambre « empesée » et « aseptisée » qui ressemble à une page de magazine de déco. J’adore les magazines de déco mais ils me foutent la trouille.

Je vis dans ma maison, ma maison vit avec moi. C’est tout.

Pourquoi écrire un blog?

Le 22 avril 2013, 22:40 dans le premier des pourquois 1

Pourquoi écrire un blog ?

En effet, la question peut se poser. Des blogs, il y en a tellement ! L’écriture est un projet qui me trotte dans la tête depuis pas mal d’années. Parce que j’écris depuis de nombreuses années. Pour moi. Des carnets. Des poésies. Mais surtout « j’écris dans ma tête tout le temps ». Et ça, cette évidence, ce petit truc intérieur, il est là, il croît, il se terre, depuis pas mal de temps déjà. Une certaine mouvance dans ma vie m’a amené ici, aujourd’hui, à ce moment précis. Je ne saurais expliquer pourquoi je suis là sinon par des faits. Il y a deux jours j’ai commencé à faire des recherches sur les thèmes, « blog, maman, écriture ».  Je suis tombée sur quelques blogs sympathiques que j’ai parcourus. Et j’ai trouvé l’idée vachement sympathique en fait. Y raconter des trucs du quotidien, y parler des loulous, parler, raconter. Alors oui, tout compte fait, pourquoi pas. Et pourquoi pas maintenant. Alors voilà. Rien de bien compliqué. Rien de vraiment profond. Juste, « ça » , écrit, ici, maintenant, à l’instant.